Depuis plusieurs années les objets “intelligents” (smart objects) sont devenus de plus en plus courants et leur nombre ne cesse d’augmenter. Cela offre de nombreuses opportunités et possibilités en termes d’innovation technologique, comme par exemple l’automatisation. Ces smart objects ont la particularité de pouvoir s’interconnecter, cela se fait grâce par le biais de protocoles IoT (Internet of Things). Afin d’explorer ces technologies, nous avons établi un réseau IoT sans-fils.

LoRaWAN, un protocole avantageux

Dans le cadre de notre exploitation, nous nous sommes intéressés à un protocole IoT attirant particulièrement l’attention, il s’agit du protocole LoRaWAN (long range wide area network). Notre choix s’est porté vers cette technologie car elle permet la création d’un réseau privé, cela par le biais de bandes de fréquences non licenciées. De plus, ce protocole possède un standard ouvert au public, par conséquent, il n’est plus nécessaire de s’abonner à un opérateur pour maintenir ses connexions.

Afin de tester le réseau LoRaWAN, nous avons tout d’abord déterminé en équipe le cas d’usage à mettre en place, l’objectif étant de se focaliser sur un développement et prototypage rapide. C’est ainsi qu’une solution de smart monitoring a été mis en place dans nos locaux de Trialog.

 

La mise en place d’un système de monitoring

Nous avons par la suite déployé un système composé de compteurs Linky et de smart devices personnalisés dans les bureaux. Ce système a pour but de surveiller (monitoring) la consommation électrique des locaux. Par le biais de ce système, il nous est possible de déterminer quels processus sont les plus consommateurs et ainsi réduire l’impact écologique et monétaire des bureaux de Trialog, en trouvant des alternatives plus écologiques.

Afin d’avoir un réel suivi, les possibilités et les fonctionnalités du réseau et du système ont été évalué à chaque étape du développement. Durant ce projet, une version Open Source de LoRaWAN a été utilisé, des logiciels de stockage et de visualisation de données également Open Source ont été utilisés pour minimiser le coût de ce prototype. Ainsi, nous avons pu gagner de l’expérience en développement de réseau dans leur entièreté avec une application visuelle.

Le choix de ces logiciels ont aussi permis plus de flexibilité dans le développement des fonctions du système de smart monitoring.

 

Les enjeux

Ce réseau possède trois enjeux pour Trialog :

  • L’exploration d’une technologie sans-fils IoT

A travers l’état de l’art, puis de l’implémentation, nous avons pu nous renseigner sur les différentes technologies IoT, et plus particulièrement sur leur intérêt pour le smart monitoring.

  • L’exploration des fonctions d’un système de smart monitoring

Le design et l’implémentation ont été l’occasion pour nous d’étudier les fonctions d’un système de smart monitoring, et leurs applications.

  • L’amélioration de l’empreinte carbone de Trialog.

L’observation en temps réel de la consommation électrique à Trialog permettra à l’équipe RSE d’agir sur nos usages les plus demandeurs en énergie.

Pour en savoir plus sur LoRaWAn, consultez notre article dédié à ce sujet.