Trialog a animé un workshop autour de l’interopérabilité de la mobilité électrique au forum Energy for Smart Mobility

:
/, News/Trialog a animé un workshop autour de l’interopérabilité de la mobilité électrique au forum Energy for Smart Mobility

Trialog a animé un workshop autour de l’interopérabilité de la mobilité électrique au forum Energy for Smart Mobility

Le forum Energy for Smart Mobility a permis de discuter les enjeux de la mobilité électrique : du transport public au transport privé, les véhicules électriques transforment déjà le monde de demain pour une mobilité urbaine durable.

La mobilité électrique modifie profondément les acteurs de l’écosystème. Pour le véhicule thermique, on observe des filières disjointes pour :

  • la construction et la maintenance des véhicules ;
  • la production, le transport et la distribution des carburants ;
  • et les offres de mobilités.

Le véhicule électrique modifie cette donne dans le sens où tous les métiers de la mobilité se trouvent impactés.

Au-delà des défis techniques nouveaux (autonomie, temps de recharge, gestion des batteries, maintenance, infrastructure de recharge, réseau de distribution d’énergie…) de nouvelles opportunités se présentent et plusieurs acteurs nouveaux se positionnent.

Cependant, et au-delà des promesses que présente le Véhicule électrique, le « scale-up » tarde à venir. Cela est dû, entre autre, à la compréhension par les usagers d’une offre complexe et à la faiblesse des business modèles des infrastructures de charge. Une transition est nécessaire, et cette transition ne se fera pas sans interopérabilité des solutions apportées au marché.

Trialog a donc animé un workshop autour de l’évolution des services à valeur ajoutée pour l’interopérabilité des infrastructures de recharge de demain. Gireve, G2Mobilty et Plugsurfing ont été conviés pour partager leurs visions sur ce point chacun de son point de vu.

Le fil conducteur de l’atelier est l’interopérabilité pour rendre le service de recharge de véhicule électrique compris par l’utilisateur, rentable pour les opérateurs, non contraignant pour le réseau de distribution, intégré dans les offres de mobilité et vecteur pour le déploiement de masse du VE.

  • La première interopérabilité est celle de la prise de recharge. Cette interopérabilité est en phase d’être validée : l’Europe a standardisé la prise type 2 pour la charge AC pour le VE et s’impose de fait pour l’infrastructure et la prise type 4 Combo pour la charge DC. Les autres types de prises perdent du terrain en Europe et tendent à disparaitre.
  • La deuxième interopérabilité attendue par le client est celle du moyen d’accès au service de recharge. Cette interopérabilité rassurera l’utilisateur dans ses déplacements de grandes distances.
  • La troisième interopérabilité est celle attendue par les professionnels pour l’opération des parcs de bornes de charge et des services en lien avec la recharge, que cela soit sur les informations statiques ou dynamiques concernant l’IRVE.

Le forum était co-organisé par Capenergies, GreenUnivers au palais du Pharo, à Marseille, les 15 et 16 février 2018.

2018-04-03T17:57:49+00:00mars 30th, 2018|Mobilité électrique, News|