Lancé en 2017, le projet SCA(Secure Cooperative Autonomous) vient de s’achever. Il a fédéré 8 partenaires industriels (Atos-IDnomic, Oppida, Groupe PSA, Groupe Renault, Transdev, Trialog, Valeo et YoGoKo) et deux partenaires académiques (Institut Mines-Télécom – TélécomParis et l’IRT SystemX) autour de l’enjeu de la sécurité des communications localisées entre véhicules connectés et autonomes et avec l’infrastructure de bord de route (V2X). Ces travaux ont permis une meilleure prise en compte des aspects cybersécurité des communications des services ITS Coopératifs (C-ITS-Cooperative Intelligent Transport Systems) pour la mobilité connectée et coopérative.

Vue ensemble C-ITS

Les C-ITS ont pour but de permettre aux véhicules et aux unités de bords de route (Road Side Unit ou RSU) d’échanger en temps réel et automatiquement des informations sur le trafic, les possibles dangers ou encore les accidents. Ces informations seront fournies par des capteurs divers et permettront aux véhicules de fournir des informations pertinentes aux conducteurs, voire de réaliser des opérations automatiques ou semi-automatiques (comme un freinage d’urgence). Les C-ITS devraient grandement améliorer la sécurité routière, la fluidité du trafic réduisant ainsi les émissions de gaz à effet de serre et permettant des déplacements plus rapides, plus sûrs et moins polluants.

Au sein du projet SCA, Trialog a œuvré à l’interopérabilité des systèmes de communication. Tous les véhicules doivent être en mesure de communiquer entre eux quel que soit le canal de communication et le fournisseur qu’ils utilisent. L’interopérabilité de la pile de communication/sécurité du tandem YoGoKo/Trialog et de la PKI C-ITS d’Atos-IDnomic, ainsi que leur capacité à supporter la charge en conditions réelles, ont été validées lors de 2 sessions de ETSI Plugtests à Sophia-Antipolis en février et en novembre 2019. Ces travaux ont contribué à mettre à jour la PKI et la sécurité embarquée selon les nouvelles normes européennes définies en 2018 visant à rendre compatibles les standards américains et européens.

Session de test des véhicules en conditions réelles

Le projet TAM (Trusted Autonomous Mobility) qui a débuté en janvier 2021 prend la suite du projet SCA et va se focaliser sur l’amélioration de la solution de Misbehaviour Detection (déjà présente dans le projet SCA) et sur de nouveaux cas d’usage comme la cybersécurité de la navette autonome et connectée ou encore la perception collective.

Dans le cadre de ce projet, Trialog fournit les briques logicielles suivantes:

  • Pile de sécurité vérifiant les messages échangés
  • Pile de communication ITS-G5
  • Application Cooperative Awareness Message (CAM)
  • Application Decentralised Environmental Notification Message (DENM)
  • PKI interne pour la validation (Enrolment Authorities, Authorization Authorities)

Ces briques implémentent les normes suivantes :

N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus : nous serions ravis de mettre à disposition ces briques et notre expertise pour vos projets et démonstrateurs.